La route vous appelle?

La route vous appelle?

Que vous souhaitiez faire une petite promenade pour voir de beaux panoramas ou faire un voyage de plusieurs jours à travers le pays, les communautés accueillantes du Canada et ses paysages à couper le souffle feront le succès de vos escapades routières partout au pays.

Choisissez votre prochaine escapade routière
  • Deux balades en voiture pour découvrir la diversité du parc national des Prairies
    Voici deux balades en voiture pour découvrir le rare et fragile écosystème du second parc national de la Saskatchewan.
    Voici deux balades en voiture pour découvrir le rare et fragile écosystème du second parc national de la Saskatchewan.
    Deux balades en voiture pour découvrir la diversité du parc national des Prairies
  • Les plus belles balades en voiture sur l’Île-du-Prince-Édouard
    De la côte de sable rouge aux parcs à huîtres de North Cape, l’Île-du-Prince-Édouard se prête aux balades en voiture.
    De la côte de sable rouge aux parcs à huîtres de North Cape, l’Île-du-Prince-Édouard se prête aux balades en voiture.
    Prince Edward Island Canada
  • Sept belles escapades d’une journée depuis Vancouver
    Escapade gourmande, ski ou randonnée, Vancouver est le point de départ idéal pour de belles journées d’excursion.
    Escapade gourmande, ski ou randonnée, Vancouver est le point de départ idéal pour de belles journées d’excursion.
    The Sea to Sky Highway
  • Sept circuits panoramiques en Colombie-Britannique
    Vous voulez prendre la route? Voici sept circuits qui vous feront voir la Colombie-Britannique sous son meilleur jour.
    Vous voulez prendre la route? Voici sept circuits qui vous feront voir la Colombie-Britannique sous son meilleur jour.
    Autoroute Sea-to-Sky
  • Sept routes panoramiques au Québec
    Voici sept superbes routes panoramiques qui vous feront faire le tour de la Belle Province.
    Voici sept superbes routes panoramiques qui vous feront faire le tour de la Belle Province.
    Sept routes panoramiques au Québec
  • Six balades en voiture sur les routes panoramiques de l’Alberta
    Entre vastes champs et pics montagneux, les routes qui sillonnent l’Alberta sont parmi les plus intéressantes du pays.
    Entre vastes champs et pics montagneux, les routes qui sillonnent l’Alberta sont parmi les plus intéressantes du pays.
    Abraham Lake, Rocky Mountains, Alberta - credit: Lacey Gilmour @laceylannae
  • Cinq excursions d’une journée sur l’île de Vancouver au départ de Victoria
    Une partie du charme de Victoria tient à son rôle de porte d’entrée vers des coins pittoresques de l’île de Vancouver.
    Une partie du charme de Victoria tient à son rôle de porte d’entrée vers des coins pittoresques de l’île de Vancouver.
    Cinq excursions d’une journée sur l’île de Vancouver au départ de Victoria
  • Découvrez la Colombie-Britannique sur la route jalonnée d’aventures de Vancouver aux Rocheuses
    Le trajet en voiture vaut à lui seul le coup, et ces quelques étapes en cours de route rendront le voyage inoubliable.
    Le trajet en voiture vaut à lui seul le coup, et ces quelques étapes en cours de route rendront le voyage inoubliable.
    Découvrez la Colombie-Britannique sur la route jalonnée d’aventures de Vancouver aux Rocheuses
  • Découvrez la route et les étapes de Vancouver à Calgary
    Baissez les vitres, montez le son et profitez du voyage sur la route entre Vancouver et Calgary.
    Baissez les vitres, montez le son et profitez du voyage sur la route entre Vancouver et Calgary.
    Découvrez la route et les étapes de Vancouver à Calgary
  • Escapades de rêve sur les routes de l’Île-du-Prince-Édouard
    Partez à la découverte des plages fabuleuses, de l’histoire fascinante et de la culture acadienne de l’Île-du-Prince-Édouard.
    Partez à la découverte des plages fabuleuses, de l’histoire fascinante et de la culture acadienne de l’Île-du-Prince-Édouard.
    Prince Edward Islands Red Cliffs
  • La route aux accents irlandais du circuit Irish Loop à Terre-Neuve-et-Labrador
    Profitez de ce circuit en voiture au rythme des sites historiques, des réserves ornithologiques et du paysage côtier.
    Profitez de ce circuit en voiture au rythme des sites historiques, des réserves ornithologiques et du paysage côtier.
    La route aux accents irlandais du circuit Irish Loop à Terre-Neuve-et-Labrador
  • Le tour de la Gaspésie en sept jours
    Au départ de Québec, empruntez « la vieille route » pour aller découvrir l’envoûtante côte gaspésienne et ses trésors naturels.
    Au départ de Québec, empruntez « la vieille route » pour aller découvrir l’envoûtante côte gaspésienne et ses trésors naturels.
  • Les meilleures aventures sur les routes du Canada
    Le long d’une côte ou autour de lacs, ces 13 aventures sur les routes du Canada vous feront voir la richesse du pays.
    Le long d’une côte ou autour de lacs, ces 13 aventures sur les routes du Canada vous feront voir la richesse du pays.
    Road trip through Jasper National Park
  • Les plus belles escapades sur les routes du Nouveau-Brunswick
    Découvrez les secrets des Maritimes – comment attraper le homard, par exemple – lors de ces escapades au Nouveau-Brunswick.
    Découvrez les secrets des Maritimes – comment attraper le homard, par exemple – lors de ces escapades au Nouveau-Brunswick.
    Les plus belles escapades sur les routes du Nouveau-Brunswick
  • Six routes touristiques à découvrir en Ontario
    L’Ontario est l’endroit idéal pour une balade en voiture avec son territoire de plus d’un million de kilomètres carrés.
    L’Ontario est l’endroit idéal pour une balade en voiture avec son territoire de plus d’un million de kilomètres carrés.
    Six routes touristiques à découvrir en Ontario
  • Suivez ce circuit pour explorer le sud du Manitoba en voiture
    La route du sud du Manitoba permet de voir une faune riche, des villages typiques et une topographie particulière.
    La route du sud du Manitoba permet de voir une faune riche, des villages typiques et une topographie particulière.
    Suivez ce circuit pour explorer le sud du Manitoba en voiture
  • Trois jours de balade sur la route entre Halifax et la piste Cabot
    De Halifax aux hautes-terres du Cap-Breton, la Nouvelle-Écosse offre un terrain de rêve pour une balade en voiture.
    De Halifax aux hautes-terres du Cap-Breton, la Nouvelle-Écosse offre un terrain de rêve pour une balade en voiture.
    Celtic Colours International Festival - Cabot Trail
  • Un itinéraire de deux jours dans la baie de Fundy
    Ne manquez pas la baie de Fundy et les plus hautes marées du monde lorsque vous explorez la Nouvelle-Écosse.
    Ne manquez pas la baie de Fundy et les plus hautes marées du monde lorsque vous explorez la Nouvelle-Écosse.
    Bay of Fundy tidal bore rafting
Découvrez d’autres idées d’escapades routières
Trouvez de l’inspiration et des itinéraires de voyages indépendants en voiture partout au Canada
OÙ PUIS-JE ALLER?

Aucun isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Colombie-Britannique. Les restrictions suivantes demeureront en vigueur au moins jusqu’au 15 juin : Les déplacements non essentiels sont interdits à l’intérieur de la province et entre les régions du Lower Mainland / de la vallée du Fraser, du nord / de l’intérieur de la Colombie-Britannique (y compris la vallée de Bella Coola, le secteur de la côte centrale et Hope) et de l’Île de Vancouver. BC Ferries n’accepte que les passagers voyageant pour des motifs essentiels. Les résidents d’autres provinces ou territoires qui entrent en Colombie-Britannique pour des raisons essentielles doivent suivre les consignes provinciales relatives aux déplacements et à la santé publique pendant leur séjour. Tous les déplacements de non-résidents à Haida Gwaii sont restreints.

Aucun isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Colombie-Britannique. Les restrictions suivantes demeureront en vigueur au moins jusqu’au 15 juin : Les déplacements non essentiels sont interdits à l’intérieur de la province et entre les régions du Lower Mainland / de la vallée du Fraser, du nord / de l’intérieur de la Colombie-Britannique (y compris la vallée de Bella Coola, le secteur de la côte centrale et Hope) et de l’Île de Vancouver. BC Ferries n’accepte que les passagers voyageant pour des motifs essentiels. Les résidents d’autres provinces ou territoires qui entrent en Colombie-Britannique pour des raisons essentielles doivent suivre les consignes provinciales relatives aux déplacements et à la santé publique pendant leur séjour. Tous les déplacements de non-résidents à Haida Gwaii sont restreints.

Toucher pour explorer
Alberta

Alberta

Aucune restriction ou isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Alberta.

Aucune restriction ou isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Alberta.

Toucher pour explorer
Saskatchewan

Saskatchewan

Aucun isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Saskatchewan. Aucune restriction pour les voyageurs canadiens qui entrent en Saskatchewan.

Aucun isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Saskatchewan. Aucune restriction pour les voyageurs canadiens qui entrent en Saskatchewan.

Toucher pour explorer
Manitoba

Manitoba

Aucune restriction pour les voyageurs canadiens qui entrent au Mantioba, mais isolement obligatoire de 14 jours, à l’exception des travailleurs essentiels; d’autres exceptions s’appliquent. Des restrictions sont en vigueur pour les déplacements en direction et en provenance du nord du Mantioba. Les déplacements non essentiels sont déconseillés.

Aucune restriction pour les voyageurs canadiens qui entrent au Mantioba, mais isolement obligatoire de 14 jours, à l’exception des travailleurs essentiels; d’autres exceptions s’appliquent. Des restrictions sont en vigueur pour les déplacements en direction et en provenance du nord du Mantioba. Les déplacements non essentiels sont déconseillés.

Toucher pour explorer
Ontario

Ontario

Isolement de 14 jours fortement recommandé pour tous les voyageurs qui entrent en Ontario. Ontario a fermé ses frontières avec le Manitoba et le Québec. Des exceptions s’appliquent pour les déplacements liés au travail, aux études ou à la santé, le transport et la livraison de biens et de services. On décourage fortement les déplacements entre régions faits pour des motifs non essentiels. Dans certaines municipalités, les responsables de la santé publique ont décidé d’imposer des restrictions ou des exigences supplémentaires, en fonction des besoins locaux. On recommande aux voyageurs de s’informer de la situation locale avant de partir.

Isolement de 14 jours fortement recommandé pour tous les voyageurs qui entrent en Ontario. Ontario a fermé ses frontières avec le Manitoba et le Québec. Des exceptions s’appliquent pour les déplacements liés au travail, aux études ou à la santé, le transport et la livraison de biens et de services. On décourage fortement les déplacements entre régions faits pour des motifs non essentiels. Dans certaines municipalités, les responsables de la santé publique ont décidé d’imposer des restrictions ou des exigences supplémentaires, en fonction des besoins locaux. On recommande aux voyageurs de s’informer de la situation locale avant de partir.

Toucher pour explorer
Quebec

Québec

Isolement obligatoire de 14 jours pour les résidents du Québec revenant de l’Ontario. Des exceptions s’appliquent aux personnes qui doivent voyager pour le travail ou les études, ou pour fournir des services essentiels ou recevoir des soins de santé qui ne sont pas offerts au Québec. Québec a fermé sa frontière avec l’Ontario. Des exceptions s’appliquent pour les résidents du Québec revenant de l’Ontario, les personnes voyageant pour le travail ou les études, les prestataires de services essentiels et les personnes qui doivent passer par le Québec pour se rendre dans une autre province. On décourage fortement les déplacements entre régions faits pour des motifs non essentiels. Un couvre-feu est en vigueur entre 21 h 30 et 5 h dans les régions au palier 4 – Alerte maximale (zone rouge) et au palier 3 – Alerte (zone orange). Pendant le couvre-feu, il est interdit de circuler à l’extérieur de son domicile, hormis dans le cas d’exceptions (p. ex. pour le travail ou des raisons médicales). Le couvre-feu sera levé le 28 mai. Des mesures spéciales d’urgence, dont un couvre-feu entre 20 h et 5 h, sont en vigueur dans certains secteurs des régions de Chaudière-Appalaches, de l’Outaouais, du Bas-Saint-Laurent et de l’Estrie. Le couvre-feu sera levé le 28 mai. Veuillez consulter la carte des paliers d’alerte pour en savoir plus.

Isolement obligatoire de 14 jours pour les résidents du Québec revenant de l’Ontario. Des exceptions s’appliquent aux personnes qui doivent voyager pour le travail ou les études, ou pour fournir des services essentiels ou recevoir des soins de santé qui ne sont pas offerts au Québec. Québec a fermé sa frontière avec l’Ontario. Des exceptions s’appliquent pour les résidents du Québec revenant de l’Ontario, les personnes voyageant pour le travail ou les études, les prestataires de services essentiels et les personnes qui doivent passer par le Québec pour se rendre dans une autre province. On décourage fortement les déplacements entre régions faits pour des motifs non essentiels. Un couvre-feu est en vigueur entre 21 h 30 et 5 h dans les régions au palier 4 – Alerte maximale (zone rouge) et au palier 3 – Alerte (zone orange). Pendant le couvre-feu, il est interdit de circuler à l’extérieur de son domicile, hormis dans le cas d’exceptions (p. ex. pour le travail ou des raisons médicales). Le couvre-feu sera levé le 28 mai. Des mesures spéciales d’urgence, dont un couvre-feu entre 20 h et 5 h, sont en vigueur dans certains secteurs des régions de Chaudière-Appalaches, de l’Outaouais, du Bas-Saint-Laurent et de l’Estrie. Le couvre-feu sera levé le 28 mai. Veuillez consulter la carte des paliers d’alerte pour en savoir plus.

Toucher pour explorer

Interdiction d’entrer au Nouveau-Brunswick pour tous les voyageurs canadiens, sauf pour les travailleurs, pour les déplacements essentiels et dans le cas d’autres exceptions précises (p. ex. pour des raisons médicales). Les résidents des communautés de Pointe-à-la-Croix et de la Première Nation de Listuguj, au Québec, peuvent entrer au Nouveau-Brunswick pour des services essentiels, mais ils doivent s’enregistrer et faire approuver leur déplacement au préalable. Tous les voyageurs canadiens doivent s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée au Nouveau-Brunswick, sauf s’ils en sont exemptés.

Interdiction d’entrer au Nouveau-Brunswick pour tous les voyageurs canadiens, sauf pour les travailleurs, pour les déplacements essentiels et dans le cas d’autres exceptions précises (p. ex. pour des raisons médicales). Les résidents des communautés de Pointe-à-la-Croix et de la Première Nation de Listuguj, au Québec, peuvent entrer au Nouveau-Brunswick pour des services essentiels, mais ils doivent s’enregistrer et faire approuver leur déplacement au préalable. Tous les voyageurs canadiens doivent s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée au Nouveau-Brunswick, sauf s’ils en sont exemptés.

Toucher pour explorer

Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs autorisés à entrer en Nouvelle-Écosse. Les travailleurs en rotation peuvent passer à l’isolement modifié dès qu’ils reçoivent un résultat négatif au test de dépistage de la COVID 19. Toutefois, s’ils arrivent d’une région où il y a une éclosion de COVID-19, ils doivent s’isoler pendant 14 jours. En date du 10 mai, il est interdit d’entrer en Nouvelle-Écosse pour des motifs non essentiels. Les résidents permanents de la Nouvelle-Écosse ne se verront pas refuser l’entrée dans leur province, mais il leur est fortement déconseillé de voyager à l’extérieur de la Nouvelle-Écosse.

Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs autorisés à entrer en Nouvelle-Écosse. Les travailleurs en rotation peuvent passer à l’isolement modifié dès qu’ils reçoivent un résultat négatif au test de dépistage de la COVID 19. Toutefois, s’ils arrivent d’une région où il y a une éclosion de COVID-19, ils doivent s’isoler pendant 14 jours. En date du 10 mai, il est interdit d’entrer en Nouvelle-Écosse pour des motifs non essentiels. Les résidents permanents de la Nouvelle-Écosse ne se verront pas refuser l’entrée dans leur province, mais il leur est fortement déconseillé de voyager à l’extérieur de la Nouvelle-Écosse.

Toucher pour explorer

L’isolement de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs autorisés qui arrivent sur l'Île-du-Prince-Édouard, à l’exception des travailleurs essentiels et des résidents de l’Île-du-Prince-Édouard qui doivent voyager pour des motifs essentiels (p. ex. un rendez-vous médical) et qui reviennent la journée même. Il est interdit d’entrer à l’Île-du-Prince-Édouard pour tout déplacement non essentiel; les non-résidents doivent obtenir une approbation avant leur voyage et avoir un plan d’isolement de 14 jours; exception pour les résidents du Qc se rendant aux Îles-de-la-Madeleine. L’Île-du-Prince-Édouard a suspendu certains déplacements en direction de la province, notamment les déplacements de non-résidents vivant à l’extérieur des provinces atlantiques qui souhaitent se rendre à l’Île-du-Prince-Édouard en tant que résidents saisonniers ou pour voir des membres de leur famille ou s’y établir de façon permanente (à moins que ce soit pour le travail ou les études). À compter du 8 juin, l’Île-du-Prince-Édouard autorisera l’entrée échelonnée des visiteurs qui ont des liens familiaux dans la province, des personnes qui s’y installent de façon permanente et des résidents saisonniers. Les personnes arrivant de l’extérieur des provinces atlantiques doivent présenter un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 réalisé moins de 72 heures avant leur arrivée. Les familles qui arrivent et qui s’isolent ensemble doivent présenter deux résultats négatifs par famille.

L’isolement de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs autorisés qui arrivent sur l'Île-du-Prince-Édouard, à l’exception des travailleurs essentiels et des résidents de l’Île-du-Prince-Édouard qui doivent voyager pour des motifs essentiels (p. ex. un rendez-vous médical) et qui reviennent la journée même. Il est interdit d’entrer à l’Île-du-Prince-Édouard pour tout déplacement non essentiel; les non-résidents doivent obtenir une approbation avant leur voyage et avoir un plan d’isolement de 14 jours; exception pour les résidents du Qc se rendant aux Îles-de-la-Madeleine. L’Île-du-Prince-Édouard a suspendu certains déplacements en direction de la province, notamment les déplacements de non-résidents vivant à l’extérieur des provinces atlantiques qui souhaitent se rendre à l’Île-du-Prince-Édouard en tant que résidents saisonniers ou pour voir des membres de leur famille ou s’y établir de façon permanente (à moins que ce soit pour le travail ou les études). À compter du 8 juin, l’Île-du-Prince-Édouard autorisera l’entrée échelonnée des visiteurs qui ont des liens familiaux dans la province, des personnes qui s’y installent de façon permanente et des résidents saisonniers. Les personnes arrivant de l’extérieur des provinces atlantiques doivent présenter un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 réalisé moins de 72 heures avant leur arrivée. Les familles qui arrivent et qui s’isolent ensemble doivent présenter deux résultats négatifs par famille.

Toucher pour explorer

Les résidents du Canada atlantique (N.-B., N.-É., Î.-P.-É.) peuvent entrer à T. N. L., mais doivent s’isoler pendant 14 jours; interdiction d’entrer à T.-N.-L. pour tous les autres voyageurs canadiens, sauf pour les résidents de la province et les travailleurs de certains secteurs ainsi que d’autres exceptions approuvées par la médecin hygiéniste en chef. L’entrée est permise pour les Canadiens qui résident à l’extérieur des provinces de l’Atlantique, mais qui sont propriétaires d’une maison à T. N.-L. Un isolement de 14 jours est toutefois obligatoire. L’isolement de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs qui entrent à T.-N.-L. (certaines exceptions s’appliquent pour les travailleurs essentiels).

Les résidents du Canada atlantique (N.-B., N.-É., Î.-P.-É.) peuvent entrer à T. N. L., mais doivent s’isoler pendant 14 jours; interdiction d’entrer à T.-N.-L. pour tous les autres voyageurs canadiens, sauf pour les résidents de la province et les travailleurs de certains secteurs ainsi que d’autres exceptions approuvées par la médecin hygiéniste en chef. L’entrée est permise pour les Canadiens qui résident à l’extérieur des provinces de l’Atlantique, mais qui sont propriétaires d’une maison à T. N.-L. Un isolement de 14 jours est toutefois obligatoire. L’isolement de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs qui entrent à T.-N.-L. (certaines exceptions s’appliquent pour les travailleurs essentiels).

Toucher pour explorer
Yukon

Yukon

En date du 25 mai, les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 approuvé par Santé Canada peuvent entrer au Yukon sans avoir à s’isoler, pourvu qu’ils puissent prouver leur statut vaccinal. Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs non vaccinés ou partiellement vaccinés qui entrent au Yukon (des exceptions s’appliquent). L’isolement doit être effectué à Whitehorse (exception : les personnes qui visitent un membre de leur famille peuvent s’isoler à sa résidence). Le Yukon n’impose aucune restriction sur les déplacements, mais certaines personnes devront s’isoler à leur arrivée dans le territoire. (les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 n’ont pas à s’isoler); contrôle effectué aux frontières terrestres et dans les aéroports; itinéraires désignés obligatoires pour les voyageurs qui transitent par le Yukon. Plusieurs communautés et gouvernements des Premières Nations publient des avis aux voyageurs. On demande aux visiteurs de voyager de façon responsable et respectueuse.

En date du 25 mai, les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 approuvé par Santé Canada peuvent entrer au Yukon sans avoir à s’isoler, pourvu qu’ils puissent prouver leur statut vaccinal. Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs non vaccinés ou partiellement vaccinés qui entrent au Yukon (des exceptions s’appliquent). L’isolement doit être effectué à Whitehorse (exception : les personnes qui visitent un membre de leur famille peuvent s’isoler à sa résidence). Le Yukon n’impose aucune restriction sur les déplacements, mais certaines personnes devront s’isoler à leur arrivée dans le territoire. (les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 n’ont pas à s’isoler); contrôle effectué aux frontières terrestres et dans les aéroports; itinéraires désignés obligatoires pour les voyageurs qui transitent par le Yukon. Plusieurs communautés et gouvernements des Premières Nations publient des avis aux voyageurs. On demande aux visiteurs de voyager de façon responsable et respectueuse.

Toucher pour explorer

Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs autorisés à entrer aux T.N.-O. qui doivent s’isoler à Yellowknife, Hay River, Inuvik, Fort Smith, Fort Simpson ou Norman Wells. Des centres d’isolement désignés se trouvent à Yellowknife, Hay River, Inuvik et Fort Smith. Les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 peuvent passer un test de dépistage le huitième jour de leur période d’isolement. Si le résultat est négatif, seule l’autosurveillance des symptômes est nécessaire pour le reste de la période de 14 jours. Restriction des déplacements à destination des T.N.-O.; entrée permise pour les résidents des T.N.-O. et les personnes déménageant aux T.N.-O. notamment pour le travail ou les études, ou pour soutenir des travailleurs essentiels. L’entrée est également permise pour les non résidents qui ont réservé un séjour auprès d’un exploitant d’entreprise touristique en région éloignée ayant mis en place un plan opérationnel approuvé. Des exemptions peuvent être accordées aux travailleurs essentiels, aux voyageurs du Nt, aux personnes qui doivent passer par les T.N. O. pour se rendre dans une autre province ou un autre territoire, ainsi qu’aux personnes qui doivent voyager en raison de circonstances exceptionnelles, pour des raisons familiales ou pour la pratique d’activités traditionnelles.

Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs autorisés à entrer aux T.N.-O. qui doivent s’isoler à Yellowknife, Hay River, Inuvik, Fort Smith, Fort Simpson ou Norman Wells. Des centres d’isolement désignés se trouvent à Yellowknife, Hay River, Inuvik et Fort Smith. Les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 peuvent passer un test de dépistage le huitième jour de leur période d’isolement. Si le résultat est négatif, seule l’autosurveillance des symptômes est nécessaire pour le reste de la période de 14 jours. Restriction des déplacements à destination des T.N.-O.; entrée permise pour les résidents des T.N.-O. et les personnes déménageant aux T.N.-O. notamment pour le travail ou les études, ou pour soutenir des travailleurs essentiels. L’entrée est également permise pour les non résidents qui ont réservé un séjour auprès d’un exploitant d’entreprise touristique en région éloignée ayant mis en place un plan opérationnel approuvé. Des exemptions peuvent être accordées aux travailleurs essentiels, aux voyageurs du Nt, aux personnes qui doivent passer par les T.N. O. pour se rendre dans une autre province ou un autre territoire, ainsi qu’aux personnes qui doivent voyager en raison de circonstances exceptionnelles, pour des raisons familiales ou pour la pratique d’activités traditionnelles.

Toucher pour explorer

Nunavut

Isolement obligatoire pour tous les voyageurs arrivant des Territoires du Nord-Ouest. Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les résidents du Nunavut qui rentrent d’Iqaluit. Tous les voyageurs autorisés doivent s’isoler pendant 14 jours avant de prendre l’avion pour le Nunavut (exception : voyageurs arrivant directement de Churchill, au Manitoba); isolement obligatoirement effectué dans l’un des sites désignés par le gouvernement à Edmonton, Winnipeg, Ottawa ou Yellowknife. En date du 26 avril, les déplacements en direction et au départ d’Iqaluit sont restreints. « Bulle » de voyage avec Churchill, au Manitoba (aucun isolement requis pour les voyageurs arrivant directement de Churchill); interdiction d’entrer au Nunavut pour les autres voyageurs, sauf pour les résidents du Nunavut et les travailleurs essentiels ayant obtenu une permission écrite de l’administrateur en chef de la santé publique les autorisant à entrer sur le territoire. Les déplacements non essentiels à l’intérieur du Nunavut sont déconseillés.

Isolement obligatoire pour tous les voyageurs arrivant des Territoires du Nord-Ouest. Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les résidents du Nunavut qui rentrent d’Iqaluit. Tous les voyageurs autorisés doivent s’isoler pendant 14 jours avant de prendre l’avion pour le Nunavut (exception : voyageurs arrivant directement de Churchill, au Manitoba); isolement obligatoirement effectué dans l’un des sites désignés par le gouvernement à Edmonton, Winnipeg, Ottawa ou Yellowknife. En date du 26 avril, les déplacements en direction et au départ d’Iqaluit sont restreints. « Bulle » de voyage avec Churchill, au Manitoba (aucun isolement requis pour les voyageurs arrivant directement de Churchill); interdiction d’entrer au Nunavut pour les autres voyageurs, sauf pour les résidents du Nunavut et les travailleurs essentiels ayant obtenu une permission écrite de l’administrateur en chef de la santé publique les autorisant à entrer sur le territoire. Les déplacements non essentiels à l’intérieur du Nunavut sont déconseillés.

Toucher pour explorer