Avant d’organiser votre voyage, renseignez-vous sur les restrictions relatives aux déplacements et les fermetures de frontières en vigueur. N’oubliez pas de contacter les entreprises inscrites à votre itinéraire pour confirmer la disponibilité et faire les réservations requises avant de partir.

 

C’est l’été! Sans doute le meilleur moment pour être dehors : il fait beau, vous êtes en vacances, les parcs verdoient. Nous aimons nos parcs en toute saison, mais il est particulièrement agréable d’y passer une journée quand on peut s’étendre au soleil après une randonnée en forêt ayant abouti à un point de vue spectaculaire. Voici les meilleurs endroits pour s’adonner à ces diverses activités dans les parcs nationaux du Canada.

 

Île-du-Prince-Édouard : Parc national de l’Île-du-Prince-Édouard

Le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard offre 40 kilomètres de littoral à couper le souffle. Son écosystème abrite pas moins de 400 espèces de plantes et 300 espèces d’animaux sauvages. Photo : Kyle-Mulinder

Située sur la côte Est du Canada, l’Île-du-Prince-Édouard regorge de merveilles de la nature. Ce parc de la côte nord de l’île ne fait pas exception. Admirez les plages de sable rouge le long du golfe du Saint-Laurent, ou allez vers l’intérieur des terres pour découvrir les marais salés. Le kayak, les pique-niques et l’observation d’oiseaux y sont populaires. Certaines de ses plages y sont d’ailleurs protégées pour préserver le pluvier siffleur, espèce en voie de disparition. Le parc abrite un si grand nombre d’espèces aviaires qu’il a été désigné comme Zone importante pour la conservation des oiseaux au Canada. Venez les observer, et vous resterez pour profiter des dunes, du golf, de la randonnée et de la pêche. Vraiment, il y a tout ce qu’il faut ici!

Yukon : Parc national Ivvavik

Photo : Parcs Canada

Le parc national Ivvavik vous réserve une expérience inoubliable dans l’Arctique. Vous y trouverez des sites culturels datant d’au moins 9 000 ans, une faune sauvage abondante (Ivvavik signifie « lieu pour mettre au monde, aire de croissance » dans la langue des Inuvialuits) et une nature préservée que seule une poignée de visiteurs ont la chance d’admirer chaque année. L’une des meilleures façons de le découvrir est de se lancer dans une descente en rafting de plusieurs jours (aucune expérience requise) sur la rivière Firth. Comme le soleil de minuit brille 24 heures en été, cette excursion de pagaie multiplie les occasions de pratiquer la pêche et la randonnée dans un panorama tout en contraste, des sommets montagneux accidentés jusqu’à la toundra immaculée, en passant par les eaux glacées. Bordé par l’océan Arctique dans la partie septentrionale du Yukon, le parc est accessible par avion nolisé depuis Inuvik via Edmonton, Whitehorse et Yellowknife.

Saskatchewan : Parc national des Prairies

Le parc national des Prairies est le seul au Canada à protéger l’écosystème de la prairie mixte. Photo : Tourism Saskatchewan/Chris Hendrickson

Au parc national des Prairies, vous vivrez l’expérience du ciel vivant de la Saskatchewan et pourrez admirer les plaines ondoyant au rythme du vent, à perte de vue. La nuit, c’est tout simplement magique : la réserve de ciel étoilé la plus obscure au Canada s’illumine de milliers d’étoiles scintillantes. Outre les grands classiques comme les excursions avec sac à dos, l’observation d’oiseaux, le camping, la randonnée et l’équitation, le parc national des Prairies est également reconnu pour ses richesses géologiques et historiques.

Nouvelle-Écosse : Parc national et lieu historique Kejimkujik

Depuis des générations, les familles convergent vers le parc national et lieu historique national Kejimkujik pour pagayer, pratiquer la randonnée, camper et se rapprocher de la nature et de la culture micmaque. Photo : Tourism Nova Scotia/Patrick Rojo

Ce parc relève de la tradition pour les Néo-Écossais. Pourquoi? Parce que sa beauté est à couper le souffle et ses vastes paysages se prêtent parfaitement à tous types d’activités, des sports de pagaie à la randonnée. En plus des classiques aventures de plein air, Keji (comme le surnomment les gens du coin) possède une histoire digne de mention. Aux quatre coins du parc, on trouve des pétroglyphes (gravures sur pierre), des aires de campement et des routes de canoë sillonnées par la Première Nation micmaque. Découvrez la région et son histoire en enfourchant une bicyclette, en pêchant, en explorant la plage ou en participant à une excursion guidée en canoë voyageur.

Colombie-Britannique : Réserve de parc national des Îles-Gulf

Plages, faune marine inouïe et sérénité vous attendent à la réserve de parc national des Îles-Gulf. Photo : Parcs Canada

Séparant Vancouver sur le continent et Victoria sur l’île de Vancouver, la mer des Salish abrite l’impressionnante réserve de parc national des Îles-Gulf. Ce riche écosystème évoluant sous un climat méditerranéen présente une faune marine diversifiée, dont des oiseaux rares, des épaulards et des marsouins. Outre l’observation de la faune, ce coin paisible de la Colombie-Britannique, qui comprend les quinze îles Gulf du sud et un nombre incalculable d’îlots et de récifs, est aussi réputé pour le kayak, la randonnée et les escapades bien-être.

 

 

Le Canada compte 48 parcs nationaux; ce n’était qu’un aperçu de nos préférés! Ils invitent à la découverte en toute saison, alors laissez-vous inspirer pour votre prochaine aventure en plein air sur le site Web de Parcs Canada.

Related Posts

See more articles

Camping au Nunavut
Les 10 incontournables du Nunavut
Découvrez la Colombie-Britannique sur la route jalonnée d’aventures de Vancouver aux Rocheuses
Découvrez la Colombie-Britannique sur la route jalonnée d’aventures de Vancouver aux Rocheuses
Merveilles Naturelles
Aventure