Avant d’organiser votre voyage, renseignez-vous sur les restrictions relatives aux déplacements en vigueur. N’oubliez pas de contacter les entreprises inscrites à votre itinéraire pour faire les réservations requises avant de partir.

 

Vancouver, ville au cadre naturel spectaculaire entre les montagnes et l’océan où règne l’ambiance décontractée de la côte ouest, est une destination phare des amateurs de plein air. Cependant, peu de gens savent que c’est aussi la ville qui compte le plus grand nombre d’artistes par habitant au Canada. Et depuis peu, les œuvres d’art qui prennent généralement forme dans des ateliers privés ou qui sont réservées aux visiteurs des musées commencent à jaillir dehors. Les habitants et touristes peuvent ainsi désormais découvrir un autre type de beauté en plein air grâce au festival Vancouver Mural Festival où la peinture murale est en vedette.

 

Artiste : Fintan Magee. Lieu de l’œuvre : 333 East 11th Avenue (le meilleur angle de vue pour l’admirer est le côté sud, près du croisement entre la route Kingsway et la 10th Avenue). Photo : Connor McCracken

Le festival Vancouver Mural Festival, une initiative locale lancée en 2016 pour susciter des expériences pleines de sens qui tisseraient un lien entre les gens et l’art, est devenu l’un des rendez-vous les plus prolifiques de la communauté artistique de la Colombie-Britannique. De 2016 à 2020, le festival a donné naissance à plus de 250 peintures murales que l’on peut admirer un peu partout à Vancouver.

 

Des peintures murales qui en disent long

 

Les peintures murales ne se contentent pas d’embellir les rues, elles mettent en valeur les cultures et les histoires de la ville et de ses habitants tout en tissant des liens entre les communautés. En effet, la diversité et l’inclusion sont au cœur de la démarche du festival Vancouver Mural Festival. Plus de 90 % des artistes sont de la région, plus de 60 % sont des personnes autochtones, noires et de couleur et représentent des groupes marginalisés, près de la moitié sont des femmes et un artiste sur cinq est autochtone. Les peintures murales reflètent donc la richesse du paysage multiculturel de Vancouver et permettent de porter un autre regard sur la culture et les communautés de la ville. 

Le quartier Mount Pleasant, bien connu pour le nombre de brasseries artisanales et de cafés qu’on y trouve au mètre carré, est indubitablement le centre de la scène de l’art urbain à Vancouver et le berceau du festival Vancouver Mural Festival. Il est situé entre le sud-ouest de la baie False Creek, la partie ouest de la ville et East Vancouver, et c’est là qu’on y trouve le Village olympique. Mais surtout, un élan de créativité dynamique fait vibrer ce quartier au charme authentique, ce qui en fait donc un point de départ parfait pour découvrir la vie à Vancouver.

Artiste : Siobhan Joseph. Lieu de l’œuvre : 2301 Main Street. Photo : Gabriel Martins

Le festival Vancouver Mural Festival a lancé le mot-clic #MakeArtWhileApart au cours de l’année 2020 pour égayer les rues, susciter l’espoir et saluer la résilience face à la pandémie. Des artistes locaux se sont donc mis à « faire de l’art chacun de leur côté » et ont créé soixante peintures murales sur les panneaux en bois des devantures de commerçants fermés. À son tour inspirée par la réponse des artistes, l’organisation a placé la barre plus haut en étendant son festival estival au-delà de Mount Pleasant pour apporter de la joie et du soutien à neuf autres quartiers avec 60 nouvelles peintures murales. En ces temps où les mesures d’éloignement physique s’inscrivent dans nos vies, les peintures murales se sont avérées être un moyen indispensable pour relier les communautés au niveau local et mondial, et une façon parfaitement sûre d’explorer la ville tout en soutenant ses entreprises et artistes.

Artistes : David Ullock et Doug Nhung. Lieu de l’œuvre : 146 East 6th Avenue. Photo : Gabriel Martins

Partez à la découverte des peintures murales et des meilleurs coins de Vancouver

 

Téléchargez l’application mobile gratuite du festival Vancouver Mural Festival pour entreprendre une visite autoguidée des œuvres permanentes à Vancouver. L’application donne l’adresse des peintures murales, fait découvrir les artistes et leurs œuvres et vous permet de créer une liste de vos œuvres préférées. Elle propose même des itinéraires thématiques au fil des peintures pour organiser une sortie en famille, admirer l’art autochtone ou découvrir les brasseries artisanales. L’application est une excellente solution pour les touristes, car elle peut être utilisée sans se connecter à Internet (donc vous n’utiliserez pas les données de votre forfait).

 

Pendant votre quête des peintures murales les plus dignes d’un cliché Instagram, faites comme les habitants de la ville et commandez une boisson à emporter dans l’un des nombreux cafés indépendants de Mount Pleasant. Baladez-vous à pied ou à vélo dans les rues et les ruelles qui partent de l’intersection entre la rue Main Street et Broadway, un carrefour où vous verrez au moins dix peintures murales. Notez vos coups de cœur sur l’application puis partez à la découverte d’incroyables peintures murales de toutes sortes réalisées par des artistes locaux comme Drew Young et Jay Senetchko, Sandeep Johal et Tyler Toews, des artistes autochtones comme Siobhan Joseph, Debra Sparrow et Paul Windsor, et des artistes étrangers comme Fintan Magee, Nevercrew, David Shillinglaw, Faith 47 et Medianeras. (Petit conseil : vous tomberez sur la plus grande concentration de peintures murales en descendant Main Alley et 7½ Lane, juste à l’ouest de la rue Main Street. Continuez le circuit en prenant l’avenue Third Avenue et la rue Manitoba Street).

 

Pimentez la journée en faisant une halte dans l’une des nombreuses brasseries artisanales du quartier, dans les restaurants et dans les patios éphémères qui se trouvent sur le chemin. Rapportez un souvenir unique en poussant la porte d’une boutique de la rue Main Street.

 

Quelques œuvres à découvrir de l’édition 2020 du festival Vancouver Mural Festival

Artiste : Animalitoland. Lieu de l’œuvre : 7 West 7th Avenue (visible depuis la rue Ontario Street). Photo : Steff Love
  • « Hope Through Ashes: A Requiem for Hogan’s Alley » d’Anthony Joseph, une histoire visuelle de la communauté noire de Vancouver (Mount Pleasant).
  • « Presence » d’Animalitoland, une immense peinture de 280 mètres carrés qui illustre notre santé affective collective en 2020 (Mount Pleasant).
  • « Lift Off » de Carrielynn Victor, avec des motifs traditionnels salish (South Granville).
  • « Precious Fruit » de Pearl Low, une collaboration avec l’organisation Vancouver Pride Society qui rend hommage aux artistes LGBTQ2+ (West End).
  • « West End Best End » de Carson Ting et Annie Chen, une œuvre inspirée par l’histoire et la nature de Vancouver (West End).
  • « Spectrum of Emotions » d’Extra Crunchy, une peinture murale qui prend vie avec la réalité augmentée (River District).
  • « Bloom Inward II » de Priscilla Yu, une œuvre de la série #MakeArtWhileApart qui ornait les devantures des magasins fermés (Gastown).

 

 

Ciel bleu ou nuageux, les peintures murales de Vancouver sont une excellente excuse pour passer du temps dehors, explorer la ville et se rapprocher de sa facette culturelle et artistique.

Related Posts

See more articles

Vancouver
Les 10 incontournables de Vancouver
Dr. Sun Yat-Sen Classical Chinese Garden in the Autumn
Dix activités incontournables quand l’automne arrive à Vancouver
Vancouver
Visitez le site de Tourism Vancouver pour en savoir plus
Canada Génial