Au pied d’imposantes montagnes, le long de majestueux cours d’eau et en bordure de forêts à l’entêtant parfum, le Canada est ponctué de villes pleines d’énergie. D’ouest en est, vous vivrez à Vancouver, Calgary, Winnipeg, Toronto, Montréal ou Halifax des expériences uniques.

 

Profitez d’une traversée du Canada pour vous rapprocher de la culture autochtone, vibrer devant une scène artistique créative, savourer une gastronomie créative, et surtout, éveiller votre imagination et recharger vos batteries. Explorez le visage urbain du Canada grâce à notre guide qui vous présente les meilleures façons de plonger dans les grandes villes du pays.

 

 

Vancouver (Colombie-Britannique)

Vancouver est une ville nichée entre mer et montagnes.

Il se murmure à Vancouver que la côte ouest est la plus belle façade maritime du Canada, et les arguments ont indubitablement du poids : c’est l’une des villes les plus vertes de la planète, et elle se place en tête des listes d’endroits où il fait bon vivre dans le monde. Les habitants adoptent pleinement l’esprit de Vancouver, qu’on les trouve en train de soutenir des pratiques de pêche durables lors d’une dégustation de sushis aux crevettes tachetées de Colombie-Britannique (un crustacé de saison que vous pouvez trouver tout juste sorti de l’eau sur les étals du marché public de l’île Granville) ou de s’adonner avec enthousiasme à des activités de plein air.

 

Baladez-vous à pied ou à vélo (empruntez donc un vélo libre-service Mobi) pour vous imprégner de l’ambiance décontractée qui règne ici. La ville dispose de 450 kilomètres de sentiers qui longent les quartiers West End, Kitsilano et les plages près de l’Université de la Colombie-Britannique, avec en toile de fond les bâtiments historiques de Yaletown et les tours de verre du village olympique. Les parcs et les rues sont pratiquement des musées à ciel ouvert : vous y verrez d’énormes sculptures et des œuvres murales, notamment dans le quartier Mount Pleasant.

 

Vous pouvez même facilement plonger dans la nature et découvrir une authentique culture autochtone sans quitter le centre-ville de Vancouver grâce aux 405 hectares du parc Stanley et aux services de Talaysay Tours. Une équipe de guides locaux et d’ambassadeurs culturels vous emmèneront en balade éducative dans les forêts anciennes, au fil desquelles vous entendrez des histoires contemporaines et des légendes et verrez les plantes locales que cueillent les Skwxu7mesh Uxwumixw (Première Nation des Salish du littoral). Approfondissez vos connaissances au Musée d’anthropologie de l’Université de la Colombie-Britannique où chaque œuvre de la collection d’art autochtone de la côte nord-ouest est l’expression vivante du passé et du présent. Et pendant que vous êtes de passage dans le quartier West Side, attablez-vous chez Salmon and Bannock pour savourer des mets autochtones, par exemple du saumon confit et du pain banik frit comme le suggère le nom de l’établissement.

 

Pour vous ressourcer dans la forêt pluviale, rendez-vous au parc Capilano Suspension Bridge Park à North Vancouver. Vous voyez le grand pont suspendu de 137 mètres qui oscille doucement à 70 mètres au-dessus de la rivière Capilano? Imaginez-vous bien que la structure originale de 1889 tenait avec des cordes de chanvre et que vous marchiez sur des planches de cèdre! Ne manquez pas non plus la série de ponts suspendus entre les arbres Treetops Adventure et l’expérience de l’attraction Cliffwalk, une série de ponts et d’escaliers flottant dans la forêt le long d’une falaise en granit à 34 mètres au-dessus de la rivière.

 

Non loin de là, Grouse Mountain est également une destination bien tentante. Des sentiers de randonnée, des tyroliennes qui promettent des sensations fortes et un refuge pour animaux sauvages où vivent les grizzlis Grinder et Coola vous attendent au sommet de la montagne de 1 127 mètres. La journée a été bien remplie? Alors, détendez-vous dans votre chambre au Pinnacle at the Pier qui surplombe le port de Vancouver.

 

 

Calgary (Alberta)

Calgary est une ville à cheval sur les rives de la rivière Bow. Photo : Roth and Ramberg Photography Inc.

Calgary est probablement indissociable du Stampede, ces dix jours de festivités annuels qui célèbre le patrimoine western. Mais, le parc Stampede n’est qu’un des nombreux endroits où l’on peut se retrouver entre amis ou en famille, car cette ville dynamique de l’Alberta accueille également des festivals internationaux qui mettent par exemple à l’honneur le cinéma ou la bière (à déguster aussi lors d’une visite de brasserie!).

 

Calgary, ville à cheval sur les rives de la rivière Bow, se trouve le territoire traditionnel des Pieds-Noirs. Many Chief Tours propose des expériences d’écotourisme dans les environs qui mettent en valeur la richesse de l’histoire et de la culture autochtone de la région, ainsi que sa relation avec la terre. Poursuivez ensuite l’exploration par vous-même : Calgary dispose d’un réseau de 800 kilomètres de sentiers pavés qui vous permettent de profiter du plein air tout en partant à la recherche des lieux et installations artistiques.

 

L’établissement Hotel Arts Kensington qui est situé dans le quartier branché Kensington Village est un lieu de séjour idéal si vous vous déplacez à pied. Entreprenez une balade artistique autoguidée au fil de plus d’une trentaine de sculptures, peintures murales et installations, et ne manquez surtout pas de vous arrêter devant l’emblématique pont de la Paix à la structure rouge foncé en forme de tube orné d’hélices qui lui a valu le surnom de « piège à doigts ».

 

Le pont de la Paix est également le point de départ des 34 kilomètres du sentier de la rivière Bow qui mène aux parcs Eau Claire et Prince’s Island, ainsi qu’au quartier Chinatown où vous pourrez déguster un vrai repas de dim sum au Silver Dragon Restaurant. Ne manquez pas non plus les lieux emblématiques du centre-ville, comme les neuf tours imbriquées qui rappellent les formes des instruments acoustiques du Studio Bell (et son Panthéon de la musique canadienne), ainsi que la bibliothèque centrale de Calgary, une énorme structure dont l’immense arche en bois évoque une arche de chinook, un phénomène météo propre à la région.

 

Après quelques jours de balades, de vélo et de découverte de la scène artistique de Calgary, refaites le plein d’énergie au spa Cedar & Steam en profitant d’un massage d’aromathérapie détoxifiant et d’une dégustation de kombucha local au Remedy Bar de l’établissement.

 

 

 

Winnipeg (Manitoba)

Winnipeg est la ville du spectaculaire Musée canadien des droits de la personne. Photo : Voyage Manitoba

Située au centre géographique de l’Amérique du Nord, à la jonction des rivières Rouge et Assiniboine, Winnipeg est une ville de 750 000 habitants où il est agréable de prendre son temps. Commencez votre immersion au Manitoba en toute détente dans le sauna de l’établissement Thermëa by Nordik Spa-Nature avant de plonger dans un bassin d’eau glacée pour profiter d’un « choc thermique » (ça fait du bien, promis!). Continuez à prendre soin de vous lors de cette visite de « The Peg » (le surnom de la ville) en séjournant à l’hôtel Inn at the Forks, qui dispose également d’un spa et de restaurants sur place. Son nom fait référence au lieu historique national de La Fourche, où les peuples autochtones ont pratiqué la chasse à la trappe et le commerce pendant 6 000 ans.

 

On peut s’attarder des heures dans ce lieu de rencontre traditionnel qui vous invite à une balade dans un jardin de prairie à herbes hautes ou à une séance de magasinage dans les bâtiments historiques des écuries. Toutefois, prenez aussi le temps de visiter d’autres lieux de rassemblement plus récents, comme le Jardin des peuples autochtones au parc Assiniboine et le centre d’art inuit Qaumajuq qui a récemment ouvert au sein du Musée des beaux-arts de Winnipeg (« WAG ») et qui propose la plus grande collection publique d’art inuit contemporain au monde. Le Musée canadien pour les droits de la personne est un autre lieu incontournable et enrichissant sur le plan intellectuel. Premier musée de ce type, il s’est donné pour mandat de conserver et de promouvoir le patrimoine canadien ainsi que d’appuyer la sensibilisation aux droits de la personne dans le monde entier et le dialogue.

 

La richesse culturelle de Winnipeg s’illustre aussi en cuisine. Faites un savoureux voyage au fil des restaurants éthiopiens, chinois, pakistanais et vietnamiens du quartier West End en participant à un circuit gourmand. Et la scène culinaire locale n’est pas en reste! Une excellente cuisinière autodidacte de la Première nation Peguis est aux fourneaux de Feast Café Bistro, où elle allie culture et cuisine dans des plats tels que le « Bison Banny », un sandwich de pain banik garni de saucisse de bison du Manitoba nourri à l’herbe.

 

Dans le quartier historique de la Bourse de Winnipeg, le menu-dégustation concocté avec soin de Deer + Almond se lit presque comme une lettre d’amour à la province, notamment dans des plats comme le tartare de cerf avec des cerises sures fermentées et des ingrédients tels que des cœurs de chanvre du Manitoba. La distillerie Patent 5 Distillery est installée tout près dans une ancienne écurie et, deux portes plus loin, la brasserie Nonsuch Brewing propose un menu quotidiennement renouvelé de bières à la pression (essayez la Prairie Common) et de collations (que direz-vous d’un tartare de bœuf au fromage burrata?).

 

 

Montréal (Québec)

La Place des Arts de Montréal est un important centre de diffusion des arts de la scène. Photo : Eva Blue – Tourisme Montréal

On ne fait pas mieux que la beauté de Montréal pour des vacances au cœur d’un milieu citadin qui s’épanouit sur l’île éponyme du fleuve Saint-Laurent. Deuxième plus grande ville francophone au monde après Paris avec ses 3,6 millions d’habitants, Montréal accueille 120 communautés ethniques qui contribuent à son rayonnement mondial. Les cultures se croisent partout et vous entendrez de nombreuses langues au détour des rues.

 

Séjournez à l’Auberge du Vieux-Port, un ancien entrepôt du 19e siècle transformé en hôtel moderne, pour découvrir ce quartier historique et vivant. Montez sur La Grande Roue de Montréal (la plus haute roue d’observation du Canada) et admirez la splendeur du Vieux-Montréal avec ses rues pavées et ses bâtiments préservés des années 1600. Admirez l’histoire légendaire de la ville de la terrasse du Bistro de la Grande Roue en dégustant des crêpes au caramel salé.

 

Découvrez la basilique Notre-Dame, édifice emblématique de l’histoire du patrimoine religieux de la ville avec son architecture néo-gothique d’inspiration française, et laissez-vous envoûter par l’expérience Aura, une immersion multimédia avec des technologies de pointe qui combine musique et lumières projetées sur les murs de la basilique. Marchez ensuite jusqu’au boulevard Saint-Laurent et promenez-vous sur l’artère entre les édifices ornés de peintures murales (aidez-vous de la carte dynamique pour une balade autoguidée ou optez pour une visite guidée). Ouvrez grand les yeux pour repérer les nouvelles œuvres, comme BirdO X Iregular, un coq géométrique surréaliste né de l’imagination du discret artiste visuel Jerry Rugg (alias « birdO ») à l’occasion du festival MURAL 2021.

 

Montréal repousse constamment les limites tout en préservant son patrimoine multiculturel. Admirer cette coexistence au cœur de la Petite Italie, devant les étals de fleurs et de fruits frais de la ferme au Marché Jean-Talon, lieu de rassemblement et marché public inauguré en 1933. L’espace de la Maison Onyx, qui invite un beau menu de chefs et fournisseurs noirs et autochtones, est l’un des plus achalandés.

 

Envie de déguster une bière artisanale locale sur son lieu de production? De Montréal-Ouest, traversez le fleuve Saint-Laurent et filez à la microbrasserie Kahnawake, première microbrasserie autochtone du Canada située sur des terres autochtones. Essayez la bière E.S.B. Hard Day’s Work brassée avec des malts 100 % québécois.

 

 

Toronto (Ontario)

Vue de Toronto depuis le traversier des îles de Toronto. Photo : Max Coquard

Observez la singularité de Toronto entre œuvres d’art locales innovantes, jeux de lumière et murs de briques apparentes à l’hôtel Gladstone House situé en plein centre-ville. Puis, pour aller plus loin dans l’art, visitez le Musée des beaux-arts de l’Ontario ou admirez la Collection McMichael d’art canadien. Ce musée dans la périphérie du Grand Toronto est niché dans une forêt de 100 acres sur les terres ancestrales des Ojibwés et des Anishinabes. Sa collection permanente met en vedette 6 400 œuvres, notamment d’artistes autochtones et de Tom Thomson parmi d’autres membres du Groupe des Sept.

 

Le jardin Toronto Music Garden, conçu par le célèbre violoncelliste Yo Yo Ma et la paysagiste Julie Moir Messervy, propose une autre expérience sensorielle qui intègre des éléments musicaux à un aménagement paysager. C’est la première Suite pour violoncelle seul de Bach qui est la source d’inspiration derrière les éléments naturels du jardin, tels que les allées en spirale qui traversent une prairie de fleurs sauvages et les bosquets de conifères disposés en arc de cercle.

 

Naturellement, la créativité de Toronto ne s’exprime pas seulement dans les arts : c’est aussi une destination avec une bouillonnante scène culinaire dont les meilleurs secrets vous seront révélés lors d’une savoureuse balade avec les enthousiastes gastronomes locaux de Tasty Tours Toronto (qui vous feront goûter la friandise Toronto TruffleMC, ou ToffleMC). Ce circuit gourmand dans le quartier éclectique de Kensington Market vous permettra d’entrevoir les cuisines de restaurants en exclusivité. Vous pouvez aussi découvrir les aliments du coin à votre propre rythme en passant voir les producteurs et vendeurs du marché St. Lawrence qui proposent des produits savoureux comme du sirop d’érable, des pâtisseries et des fromages. Une expo-vente d’antiquités et d’objets de collection est organisée au marché les dimanches.

 

Le quartier de la Distillerie, lieu historique national, vous attend quelques rues plus loin. Le complexe de la distillerie Gooderham and Worts remonte à un « moulin dans la nature » érigé en 1832, puis les bâtiments ajoutés ont formé la plus grande distillerie du monde. Le moulin n’existe plus, mais les édifices victoriens de l’ère industrielle ont traversé le temps, entre les galeries d’art, les cafés, les brasseries et la distillerie Spirit of York Distillery Co qui fabrique notamment sur place du gin, de la vodka et du whisky.

 

 

Halifax (Nouvelle-Écosse)

Le front de mer animé d’Halifax est bien connu pour sa promenade bordée de restaurants de fruits de mer. Photo : Discover Halifax

Halifax est une ville chaudement recommandée, notamment par le magazine National Geographic qui l’a placée sur sa liste des « destinations à voir dans une vie ». Et la ville, qui se décrit comme un lieu plein de personnes d’action qui rêvent, travaillent fort et y croient, est à la hauteur des attentes. Allez à la rencontre de quelques-uns de ces 431 000 sympathiques Haligoniens (résidents d’Halifax) en flânant sur les quatre kilomètres de la promenade côtière historique du centre-ville.

 

Mais d’abord, posez vos valises dans l’une des trois maisons en rangée historique de l’hôtel-boutique Halliburton. Après une première exploration d’Halifax, revenez pour « The Flight », un menu de dégustation de six plats pour deux personnes : vous donnez carte blanche au chef pour cette expérience! L’Halliburton n’est qu’à une vingtaine de minutes de marche du front de mer bordé de boutiques, de sculptures de personnages historiques, du Musée maritime de l’Atlantique et du Musée canadien de l’immigration du quai 21, qui raconte comment les nouveaux arrivants ont façonné le Canada.

 

À quelques pas plus loin de ce dernier se trouve le marché de producteurs Halifax Seaport Farmers’ Market, le plus ancien marché de ce type d’Amérique du Nord en activité continue. Admirez les champignons exotiques cultivés dans le coin, achetez des spiritueux de Nouvelle-Écosse et dégustez au dîner un « Bliss Bowl », plat présenté sous la forme d’un bol santé garni de légumes, ou une assiette d’authentiques pierogis polonais faits à la main avec des ingrédients de Nouvelle-Écosse.

 

Une petite soif? En revenant sur vos pas le long du front de mer, arrêtez-vous à la brasserie Alexander Keith’s Nova Scotia Brewery pour une visite et une dégustation. Cette institution d’Halifax approvisionne la ville depuis 1820. Et si vous avez sauté le dîner ou si vous avez envie d’une collation tardive, prenez le traversier jusqu’à Dartmouth où The Canteen se fera un plaisir de vous servir (son « Crobster Roll », guédille aux crabe des neiges et au homard de Nouvelle-Écosse nappée d’une sauce aïoli à la truffe, vaut bien la petite aventure sur l’eau). Il vous suffit de vous rendre à la gare maritime d’Halifax et de monter à bord du traversier Alderney qui vous dépose de l’autre côté, en plein centre-ville, un petit quart d’heure plus tard. Ce joli trajet ne coûte que 2,75 $ (tarif adulte).

 

Le port d’Halifax est l’un des ports jamais glacés les plus grands et les plus profonds du monde, donc les îles des environs recèlent de nombreuses histoires. L’île McNabs est l’une des préférées des gens du coin, et vous pouvez y aller en kayak. Sinon, allez sur la côte sableuse du parc provincial Cole Harbour-Lawrencetown Coastal Heritage Park où les conditions sont toujours réunies pour faire du surf. Enfilez une combinaison et apprenez à glisser sur les vagues pour vivre une expérience unique à Halifax.

 

Related Posts

See more articles

Phare de Louisbourg
Les 10 incontournables de la Nouvelle-Écosse
Totems d'Haida Gwaii
Petit guide de tourisme autochtone en Colombie-Britannique
Culture
Villes débordant de vie